Résumé 100 :

Application des modèles de prévision univariée et multivariée pour la leishmaniose cutanée zoonotique dans le centre de la Tunisie
Toumi, Amine ; Malouche, Dhafer ; Ben Salah, Afif
Laboratoire U2S ENIT, Tunisie

La leishmaniose cutanée causée par Leishmania major constitue un véritable problème de santé publique dans les pays du Maghreb et l’Est de la région méditerranée. Par conséquent, la prévision des épidémies et l'alerte précoce reste une priorité de la recherche pour les programmes de contrôle dans le monde ancien de leishmaniose cutanée en l'absence d'un vaccin efficace. Toutefois, pour cette menace de santé, ces systèmes ne peuvent pas être correctement conçus en l'absence d'évaluation fiable et valide de l'évolution temporelle des épidémies et de leurs déterminants. L’objectif du présent projet est d’analyser les tendances temporelles de la leishmaniose à L.major à Sidi Bouzid en utilisant des données mensuelles (1991-2007) et d’évaluer l’impact des variables climatiques sur le risque de la maladie. Plus spécifiquement, cette étude vise à établir un modèle de prévision de la LCZ et d’évaluer l’impact relatif des facteurs climatiques sur le risque de la LCZ. La technique de prévision basée sur la méthode de Box et Jenkins a montré que l’historique des observations ainsi l’aléa décalés par un seul mois peuvent prévoir quasi- parfaitement l’incidence de la LCZ. La présente étude a confirmé la relation entre la leishmaniose cutanée de l’ancien monde et les facteurs climatiques grâce aux modèles autorégressifs multivariés.